Le syndrome de l’intestin qui fuit est une affection digestive qui affecte la muqueuse des intestins. Dans le syndrome de l’intestin qui fuit, des lacunes dans les parois intestinales permettent aux bactéries et autres toxines de passer dans la circulation sanguine.

De nombreux médecins et les professionnels de la santé ne reconnaissent pas le syndrome des intestins qui fuient (LGS) comme une maladie diagnostiquable. Cependant, les preuves scientifiques actuelles suggèrent que l’intestin qui fuit peut contribuer à une gamme de conditions médicales.

Dans cet article, nous discutons du LGS, ainsi que de ses symptômes, des causes et les facteurs de risque. Nous examinons également ce que la recherche actuelle dit sur l’intestin qui fuit et l’autisme. Enfin, nous couvrons les traitements potentiels pour l’intestin qui fuit et fournissons des conseils pour améliorer la santé globale de l’intestin.

a woman with Leaky gut syndrome Partager sur Pinterest
Le syndrome de l’intestin qui fuit provoque le passage des bactéries dans la circulation sanguine par les interstices des parois intestinales.

Le tractus gastro-intestinal (GI) est un tu être des organes connectés qui vont de la bouche à l’anus. Les organes du tractus gastro-intestinal comprennent:

  • l’œsophage
  • l’estomac
  • les petits et gros intestins

Les enzymes digestives dans l’estomac et l’intestin grêle décomposent les nutriments dans les aliments et boire en molécules plus petites que le corps utilise pour l’énergie, la croissance et la réparation.

Les intestins jouent également un rôle essentiel dans la protection du corps contre les bactéries et les toxines nocives

Des ouvertures étroites dans les parois intestinales permettent à l’eau et aux nutriments de passer dans la circulation sanguine tout en gardant les substances nocives à l’intérieur. Dans le LGS, ces ouvertures deviennent plus larges, permettant aux particules alimentaires, aux bactéries et aux toxines d’entrer directement dans la circulation sanguine.

Microbiote intestinal et syndrome de l’intestin qui fuit

Les intestins abritent également un large éventail de bactéries appelées microbiote intestinal. Ces bactéries facilitent la digestion, protègent la paroi intestinale et soutiennent la fonction immunitaire normale. Le LGS peut entraîner des déséquilibres dans le microbiote intestinal.

Selon un article de 2016, les déséquilibres dans le microbiote intestinal peuvent déclencher la réponse immunitaire du corps. Il en résulte une inflammation intestinale et une augmentation de la perméabilité intestinale (IP). IP décrit la facilité avec laquelle les substances peuvent s’échapper des intestins et dans la circulation sanguine.

Le lien entre la LGS et d’autres problèmes de santé

Un intestin qui fuit peut contribuer à plusieurs problèmes de santé. Les exemples comprennent:

  • syndrome du côlon irritable (SII)
  • La maladie de Crohn
  • maladie cœliaque
  • maladie hépatique chronique
  • Diabète
  • allergies et sensibilités alimentaires
  • syndrome des ovaires polykystiques

On ne sait toujours pas si LGS est une cause ou un symptôme de ces conditions.

Cependant, un article de revue de 2015 suggère qu’une augmentation de la PI peut contribuer au développement d’une maladie inflammatoire de l’intestin (IBD). Une revue distincte de 2019 montre des preuves de PI survenant avant l’apparition du diabète de type 1.

Des scientifiques ont également étudié l’axe intestin-cerveau. C’est la relation entre le tractus gastro-intestinal et le cerveau. Un examen de 2017 suggère que l’intestin qui fuit peut contribuer à des problèmes de santé mentale, tels que l’anxiété et la dépression. Cependant, les scientifiques doivent poursuivre leurs recherches pour étayer cette affirmation.

Partager sur Pinterest
Une personne atteinte peut avoir des maux de tête, des ballonnements et des difficultés de concentration.

L’intestin qui fuit partage bon nombre de ses symptômes avec d’autres problèmes de santé. Cela peut rendre la condition difficile à identifier pour les médecins.

Un intestin qui fuit peut provoquer ou contribuer aux symptômes suivants:

  • diarrhée chronique, constipation ou ballonnements
  • déficiences nutritionnelles
  • fatigue
  • maux de tête
  • confusion
  • difficulté de concentration
  • problèmes de peau, tels que l’acné, les éruptions cutanées ou l’eczéma
  • douleur articulaire
  • large lire l’inflammation

Causes et facteurs de risque

Les experts ne savent pas encore exactement ce qui cause le syndrome de l’intestin qui fuit. Cependant, divers facteurs de risque peuvent perturber le microbiote intestinal et contribuer à une augmentation de la PI. Les exemples comprennent:

  • mauvaise nutrition
  • consommation d’alcool
  • infections
  • troubles auto-immunes, tels que le lupus
  • Diabète
  • stress

Les experts ne savent toujours pas exactement pourquoi l’autisme se développe. Cependant, les scientifiques ont suggéré que divers facteurs génétiques, biologiques et environnementaux pourraient jouer un rôle.

Récemment, les scientifiques ont commencé à étudier un lien possible entre le microbiote intestinal, IP et autisme.

Microbiote intestinal et autisme

Selon une revue de 2016, les enfants autistes développent souvent d’importants problèmes digestifs, tels que constipation, diarrhée et vomissements.

une petite étude de 2017, les chercheurs ont comparé des échantillons de selles de deux groupes d’enfants – les enfants autistes présentant des symptômes gastro-intestinaux et ceux sans autisme ou symptômes gastro-intestinaux. Les chercheurs ont identifié des quantités significativement plus élevées de Clostridium perfringens dans des échantillons prélevés sur des enfants autistes présentant des symptômes gastro-intestinaux.

Perméabilité intestinale et autisme

Dans une revue de 2019, les chercheurs ont confirmé une association entre le microbiote intestinal déséquilibres et autisme.

Une étude de 2010 a observé une augmentation de la PI chez les personnes autistes et leurs proches au premier degré. Cependant, une étude de 2013 n’a signalé aucune différence significative dans la PI des enfants autistes.

Les scientifiques doivent effectuer plus de recherches pour établir si la PI joue un rôle dans l’autisme.

Partager sur Pinterest
L’exercice régulier peut aider à améliorer la digestion.

Étant donné que de nombreux médecins ne considèrent pas l’intestin qui fuit comme une condition médicale légitime, il n’y a pas de traitement standard.

Cependant, certains changements alimentaires et de style de vie peuvent aider les gens à améliorer leur santé intestinale. En retour, cela peut atténuer les symptômes intestinaux qui fuient.

Les conseils diététiques suivants peuvent aider à améliorer la santé intestinale:

  • manger plus de probiotiques pour stimuler les bactéries intestinales bénéfiques
  • manger des aliments riches en fibres prébiotiques, comme les légumes et les grains entiers
  • manger moins de viande, de produits laitiers et d’oeufs
  • en évitant l’ajout de sucre et d’édulcorants artificiels

Les changements de style de vie suivants peuvent améliorer la digestion et soutenir un intestin sain:

  • faire de l’exercice régulièrement
  • obtenir assez de sle ep tous les soirs
  • réduire le stress
  • en évitant l’utilisation inutile d’antibiotiques
  • arrêter de fumer

Le LGS crée des interstices dans les parois intestinales qui permettent aux bactéries nocives et aux substances toxiques de s’échapper dans la circulation sanguine.

Les chercheurs ont trouvé des preuves significatives pour soutenir l’existence de l’intestin qui fuit. La recherche indique également que l’intestin qui fuit peut contribuer à une gamme de conditions de santé.

Cependant, les scientifiques doivent encore découvrir comment l’intestin qui fuit contribue directement à la progression de ces maladies. maladies.